Login
05.03.2021 #bepog K - Organisations

"J’aime travailler avec précision et je suis minutieux"


Le CAAJ Moutier organise des micro-stages de découverte des métiers de la mécanique et du décolletage sans inscription tous les mercredis de mars 2021.

En complément, une spécialiste indépendante du recrutement est à disposition des participants pour répondre à toutes questions. Le premier de ces micro-stages s’est tenu hier 3 mars et tant les organisateurs que les visiteurs en tirent un bilan positif.


Jean-François Bessire, formateur pour le décolletage démontre l'importance de la précision dans les métiers techniques à un petit groupe de jeunes participants au premier micro-stage du mercredi.


Des jeunes bien préparés…

Ce sont une quinzaine de jeunes de 10e et 11e HarmoS qui sont venus découvrir le CAAJ et les métiers techniques mercredi après-midi. Ils ont été accueillis par les apprentis et leurs formateurs qui leur ont démontré de nombreux aspects des métiers de la mécanique et du décolletage. Beaucoup d’entre eux s’étaient déjà intéressés au domaine et quelques-uns sont venus avec leur CV avec la perspective de déposer d’ores et déjà leur candidature.


Catherine Hahn, spécialiste RH et partenaire du projet #bepog, expliquant l'importance de disposer d'un CV bien fait et de se présenter bien préparé à un éventuel entretien d'embauche.


…qui savent ce qu’ils veulent

Il est intéressant de noter qu’à la question "Qu’est-ce qui vous attire dans ce métier ?" certains d’entre eux avaient déjà une vision claire non seulement de leurs prédispositions mais également de leur futur job. Extrait des réponses : "J’aime travailler avec précision et je suis minutieux". "C’est concret. Fabriquer des objets utiles à la société, c’est génial". Danielle Ackermann, directrice ajoute : "Nos micro-stages sont ouverts à toutes et tous, celles et ceux qui savent déjà que les métiers techniques sont ce qui les intéresse, mais également tous les autres". Avec les micro-stages au CAAJ chacun peut découvrir les métiers techniques !


Brian Egger, apprenti de 1ere année démontre l'omniprésence de l'informatique, même dans un métier traditionnel comme le décolletage. Il insiste sur le fait que les métiers de la mécanique sont des métiers d'avenir.


Un programme de découverte complet

Dans le but de permettre aux jeunes de se familiariser avec leur éventuel futur métier, le CAAJ organise également des stages d’une journée entière sur inscription. C’est l’occasion pour les stagiaires d’expérimenter le travail sur les machines et d’évaluer le niveau de leurs connaissances des branches scientifiques (mathématiques, géométrie, connaissances spatiales). Les apprentis du CAAJ y officient comme maître de stage pour la journée et sont supervisés par leur formateur. À la fin de la journée de stage, ils peuvent s’entretenir avec une professionnelle du recrutement pour formaliser leur dossier de candidature et se préparer aux entretiens d’embauche.


Un mercredi pour trouver une vocation ?

"Pour les jeunes qui ne savent pas exactement si les métiers techniques sont faits pour eux et s’ils sont faits pour ces jobs ou pour ceux qui les envisagent déjà, et même pour ceux qui n’ont aucune idée, les micro-stages du CAAJ sont les meilleurs outils possibles pour se faire une idée précise" conclut Catherine Hahn, spécialiste RH et partenaires du projet #bepog de valorisation des métiers techniques qui participe à ces micro-stages.


Prochains micro-stages : 10, 17, 24 et 31 mars à 14 heures au CAAJ Moutier sans inscription.


Pour en savoir plus sur le CAAJ.

Pour en savoir plus sur les métiers techniques.

Télécharge le flyer "Comment préparer mon CV et me présenter à un entretien?"

La presse en parle
Télécharger l'article du Quotidien jurassien
Télécharger l'article du Journal du Jura


Commentaires

Nouveau commentaire