>>> Bonne EPHJ à toutes nos exposantes et à tous nos exposants Login Exposant
20.06.2017 Polydec SA

Bienne : cité horlogère… et automobile

A l’occasion de l’inauguration de ses nouveaux locaux, Polydec SA, l’entreprise biennoise spécialisée dans le micro-décolletage a organisé une grande fête pour ses clients, partenaires, amis et collaborateurs. A cette occasion, nous avons pu découvrir qu’aujourd’hui plus du 50 % du parc automobiles mondial comporte des pièces fabriquées à Bienne chez Polydec SA, mais également qu’en 1889 on y construisait des voitures et que dès les années 50, des dizaines de milliers de véhicules destinés à toute l’Europe y ont été produits. Retour sur ces succès avec Claude Konrad, directeur de Polydec SA.

Sous-traitant spécialisé dans la réalisation de petites pièces de haute précision, Polydec SA produit mensuellement plus de 40 millions de pièces notamment pour les domaines horloger et automobile. Dans ce domaine ce sont plus de 20 millions d'axes destinés aux tableaux de bord et aux systèmes d'injection qui sortent chaque mois des ateliers de ce spécialiste. A ce jour l’entreprise a produit plus de cinq milliards et demi de pièces à Bienne.

L’automobile et Bienne ? Une longue histoire 
Si l’entreprise Henriod frères fabrique des automobiles à Bienne dès les années 1880, l’âge d’or de ce domaine a lieu quelques décennies plus tard. Le 5 février 1936 une Buick 8 cylindres quitte les chaînes de montage de General Motors. La même année 321 Chevrolet, 115 Buick, 61 Oldsmobile, 36 La Salle, 117 Vauxhall et 318 Opel sont produites. A sa fermeture en 1975 ce sont exactement 329'864 véhicules qui ont été produits à Bienne ! En 1985 l’entreprise Polydec SA est fondée et en 1998 déjà, la certification automobile QS 9000 est passée de manière à pouvoir servir ce domaine au mieux. Aujourd’hui les compétences de l’entreprise sont reconnues loin à la ronde et lui permettent de faire partie du cercle très fermé des quelques fournisseurs de pièces pour les actionneurs (micro moteurs) destinés aux tableaux de bord.

Des pièces aux exigences extrêmes…
Les compétences de Polydec SA touchent aux limites de l’usinage par enlèvement de matière. Récemment, l’entreprise a effectué des pièces allant jusqu’à un diamètre de 0,07 mm (soit le diamètre d’un cheveu !) et de longueur de 0,3 mm en acier. Elles sont ensuite polies et trempées. Si ce cas est extrême, l’entreprise réalise régulièrement des composants de diamètre de 0,3 mm incluant de nombreux usinages par perçage ou polygonage. M. Konrad précise : «Lorsque nous atteignons de telles dimensions, la mécanique ne réagit plus du tout de la même manière et la vitesse de coupe est quasi nulle». Il ajoute : «Régulièrement nous produisons avec des tolérances de +/- 2 µ et pour les cas extrêmes nous descendons à +/- 1 µ». Si l’entreprise dispose de moyens de production high-tech, le doigté de ses opérateurs est essentiel à l’atteinte de tels résultats. 

Pour en savoir plus sur Polydec, découvrez l'article paru dans decomagazine.

A découvrir à EPHJ-EPMT-SMT, stand G89


A l'image, Claude Konrad, CEO de Polydec et sa fille Vanina devant une Cadillac estampillée de la plaquette "Biel-Bienne 1958".

Bienne : cité horlogère… et automobile

Commentaires

Nouveau commentaire

L'adresse est utilisée pour valider votre identité.