>>> Bonne EPHJ à toutes nos exposantes et à tous nos exposants Login Exposant
22.01.2018 DIHAWAG D - Outils-Accessoires-Mécanique

Des capteurs EWS intégrables à l’environnement numérique !

Jusqu’à présent, les systèmes d’outils à entraînement électrique étaient des pièces de machine classiques, à savoir uniquement des composants mécaniques dépourvus de toute intelligence.


Les défis de l’industrie 4.0 consistent à rendre les choses intelligentes afin de les intégrer à des processus numériques.

Jusqu’à aujourd’hui, les prototypes présentés dans les salons-expositions fonctionnaient avec la technologie NFC (Near Field Communication) permettant de déterminer les temps de passage, le nombre de tours, etc. Cependant, la lecture des données était possible uniquement lorsqu’à l’arrêt de la machine, un téléphone portable ou une tablette étaient positionnés à proximité du système pour permettre le transfert de ces données. Par conséquent, une communication permanente était exclue et les dimensions du dispositif capteur gênaient son utilisation pratique.


Le capteur EWS d’EWS-CyberCon4 est basé sur la technologie BLE (Bluetooth Low Energy). L’avantage de cette technologie est l’envoi permanent des données sans connexion nécessaire à un autre appareil (Advertisement package). Ce n’est que lorsqu’on souhaite consulter l’historique de l’évolution des évènements qu’une connexion doit être établie, ce qui consomme de l’électricité. Un fait familier avec le téléphone portable en voiture.


Le capteur EWS émet toutes les secondes, ce qui suffit amplement actuellement mais peut néanmoins être modifié. EWS propose également une passerelle transmettant les données soit au dispositif de commande, soit au réseau Wi-Fi.


Les données fournies, telles que le nombre de tours, la température, les démarrages/arrêts et la durée de marche, doivent permettre de définir les cycles de maintenance par algorithmes à l’avenir. Selon les contraintes auxquelles est soumise l’unité, les cycles seront plus longs ou plus courts.

Le client peut décider comment utiliser ces informations. Il peut les gérer au niveau interne, les transmettre à EWS pour un monitoring ou par exemple les gérer dans la  » Tool Arena « . Dans cette dernière, où diverses entreprises (même concurrentes) peuvent déposer leurs données, un service est mis à disposition permettant entre autres au client de gérer son outil. Il peut y voir l’échéance du prochain entretien, la date de la dernière maintenance de l’outil, le service effectué; de plus, l’utilisateur peut consulter une liste des pièces correspondant exactement à l’état de révision de l’unité considérée et commander directement les pièces de rechange en ligne. Outre cela, EWS met à disposition dans la  » Tool Arena  » toutes les données virtuelles selon la norme DIN 4000 / ISO 13399 avec le codage d’interface pour le montage virtuel.


Surveillance des défaillances des blocs d’étanchéité

( » alerte tsunami « )


Les outils à entraînement électrique sont souvent livrés avec système de refroidissement intérieur. En clair, un raccord rotatif fait circuler un lubrifiant réfrigérant à pression élevée au travers de l’outil. En cas de défaillance des blocs d’étanchéité, les compartiments moteurs sont inondés, ce qui entraîne l’arrêt de l’unité de transmission en l’espace de quelques jours. Le dommage causé par la pénétration d’eau dans la machine est encore pire. L’ » alerte tsunami  » le signale en quelques secondes, soit par le biais de la passerelle EWS, soit par communication IPC ou bien encore directement au dispositif de commande. L’utilisateur peut remplacer l’unité défaillante et la machine reprend alors immédiatement son service sans aucun dommage.

Des capteurs EWS intégrables à l’environnement numérique !

Commentaires

Nouveau commentaire

L'adresse est utilisée pour valider votre identité.