Bien plus que des m2... Login Exposant
01.04.2018 SIAMS J - Entreprises de services

Les premiers visiteurs « augmentés » au SIAMS 2018

Toujours à la recherche d’innovations pour ses clients exposants et visiteurs, le SIAMS leur offre cette année la possibilité de se faire implanter une puce bio-électronique. Le but ? Améliorer l’expérience SIAMS !
Après leur entrée dans le Forum de l’Arc, les clients intéressés à cette implantation seront dirigés au 4ème étage du bâtiment (anciennement utilisé au SIAMS comme restaurant) où ils pourront subir cette intervention bénigne. Pierre-Yves Kohler, le directeur qui a testé l'implant, précise : "Comme cette année le restaurant de SIAMS est situé aux Deux Tours de l’autre côté de la route, nous avions cet espace à disposition. Lorsque que l’on nous a proposé cette possibilité d’implants, nous avons immédiatement adhéré et après quelques analyses, nous avons constaté que transformer cette salle en laboratoire d’implantation était possible facilement et sans souci d’hygiène". 


Insertion du "microchip" en test pour les collaborateurs de SIAMS. Laurence Gygax précise: "La mise en place est simple et indolore".

Trois niveaux de services et d’implants
Les organisateurs de SIAMS ont choisi trois niveaux de prestations dans la large gamme offerte par Neobio Engineering, la start-up Appenzelloise partenaire.  

  • Enregistrement des visites au SIAMS 
  • Idem mais avec possibilités de stockage additionnel 
  • Système intégré de scannage  

Voyons ces trois options en détail
Enregistrement des visites au SIAMS
Le plus simple ! La puce RFID implantée intègre un lecteur qui possède une antenne et un démodulateur. Elle enregistre les tags RFID passifs présents sur chaque stand.

Enregistrement des visites au SIAMS avec stockage d’information
Dans cette version, le visiteur a en plus la possibilité d’enregistrer des mots clés lors de ses visites sur les stands.

Système intégré de scannage 
Dans cette version le visiteur se voit proposer des lentilles de contact jetables qui intègrent la fonction de scanner et sont en liaison avec la puce implantée. Le visiteur peut ainsi directement scanner les QR codes des autres visiteurs et des exposants. Plusieurs autres options sont possibles, comme enregistrer des séquences vidéo et/ou des conversations professionnelles. Pour des raisons de protection de la vie privée, lorsqu’un visiteur filme, les lentilles de contacts intègrent une diode rouge qui clignote. M. Gilbert Gossein, en charge du projet SIAMS chez Neobio Engineering précise : "Ainsi nous garantissons qu’il n’y a pas d’enregistrement fait à l’insu des exposants ou des autres visiteurs".  


Le système utilisé lors de SIAMS est révolutionnaire surtout par l'aspect provisoire de l'implant qui est résorbé naturellement par le corps.

Système gratuit pour les visiteurs
Cette nouvelle prestation est offerte aux visiteurs. Elle est payée par les exposants qui sponsorisent de la publicité chargée dans la puce.

Téléchargement automatique
A la fin de la visite, toutes les données collectées dans la journée sont automatiquement sauvegardées et envoyées par mail aux adresses indiquées par les visiteurs. Quant à la puce, elle est bio-compatible et résorbée par l’organisme au bout d’une dizaine de jours.

Encore des innovations à SIAMS
En conclusion le directeur précise : "Ces innovations sont mises en place pour que nos clients aient toujours de meilleures expériences à SIAMS et qu’ils aient envie d’y revenir ». Il conclut : Nous nous réjouissons de ces nouveautés qui rapprochent un peu plus le SIAMS du monde d’Industrie 4.0". Nous avons déjà de nombreuses idées pour de nouvelles prestations utilisant cette technologie lors de SIAMS 2020".

A découvrir à Moutier du 17 au 20 avril. 

(Nouvelle postée le 1er avril ;o)




Les premiers visiteurs « augmentés » au SIAMS 2018

Commentaires

Nouveau commentaire

L'adresse est utilisée pour valider votre identité.