Prochaine édition : 16-19 avril 2024 Login Exposant
27.05.2016 #bepog K - Organisations

Métiers techniques : offensive de charme vers les écoles

Dans le cadre du projet #bepog, les écoles de l'Arc jurassien se voient offrir des activités passionnantes pour leurs élèves.

Le projet #bepog de valorisation des métiers techniques sur l’Arc jurassien initié par les ministres de la formation et de l’économie des cantons de Berne, Vaud, Neuchâtel et Jura vise à faire face à un manque de relève et de compétences au sein de notre industrie. Industrie ô combien importante pour l’Arc jurassien, la Suisse et le Swiss made.

Des activités concrètes pour les écoles
Depuis l’automne passé, période du début du projet, FAJI SA a travaillé en étroite collaboration avec les services de l’enseignement et de l’économie des différents cantons ainsi qu’avec des professionnels de la technique pour mettre en place des programmes d’information intéressants et variés. Dans les différents publics touchés par les mesures proposées, les écoles figurent en bonne place. Pierre-Yves Kohler, responsable de la mise en place du projet précise : « Encore aujourd’hui l’industrie souffre d’une image erronée : « Germinal » ou « Les temps modernes » par exemple. Cette époque est belle et bien résolue et nous souhaitons offrir des activités ludiques et intéressantes pour le démontrer aux enseignants et aux élèves ». 

#bepog en tournée
Depuis quelques semaines les responsables de #bepog ont commencé à rencontrer des enseignants, des responsables d’écoles et des spécialistes de l’orientation professionnelle. « Les services de l’enseignement et de l’économie supportent notre démarche et nous les en remercions » explique le responsable. Après de nombreuses rencontres, l’intérêt est là et les activités offertes peuvent se déployer. Ces activités sont financées par le programme #bepog (en partie par un projet de politique régionale mais également par des sponsors privés) et par conséquent gratuites pour les écoles. Elles sont disponibles telles que présentées mais également adaptables sur demande.

Quelques exemples de projets pour les écoles
Des imprimantes 3D dans les écoles
Les responsables du projet installent une imprimante 3D au sein de l’école qui le demande et assurent le transfert pédagogique. L’imprimante 3D est promise à un bel avenir, la majorité des experts en sont convaincus. Elle va devenir de plus en plus présente jusqu’à être indispensable. Il est important que les jeunes comprennent l’application et le potentiel de cette nouvelle technologie. [[Plus d'info]]

A la découverte de l’impression 3D
Le temps d’une demi-journée, une classe se rend au FabLab (Neuchâtel, Renens, Delémont lorsque Créa-Lab sera ouvert ou autre en fonction de la localisation des écoles) pour s’immerger dans l’univers de l’imprimante 3D et les outils de fabrication numérique. Le but est de démontrer que cette technologie est devenue accessible à tous. Grâce à une approche adaptée, les élèves vont pouvoir découvrir tout le processus de création, de l’imaginaire à l’objet tangible. [[Plus d'info]]

L’ingénieur au cœur des grandes inventions
Présentation du métier d’ingénieur grâce à des clips vidéos et témoignages par des modules de 45 min. ou 90 min. Ces leçons permettent de découvrir et évoquer les grandes inventions technologiques de l’humanité et de discerner la place de la créativité technologique dans notre société mais également de débattre du rôle des métiers techniques et de l’ingénierie dans l’histoire de l’humanité. [[Plus d'info]]

Atelier scientifique et technique en classe
L’EPFL et le canton du Jura ont collaboré pour mettre en place des cours originaux avec des thèmes scientifiques proposés sous forme d’ateliers pratiques. Il s’agit de cours « clés en mains » présentés dans la classe par un médiateur scientifique de l’EPFL. Ces cours, comme toutes les activités #bepog, sont disponibles sur l’ensemble de l’Arc jurassien. Ces ateliers ont pour but de susciter de l’intérêt pour les domaines scientifiques et techniques chez les élèves de 7 Harmos, grâce à une approche pratique et ludique. Le second objectif est d’apporter une nouvelle forme de cours pour aborder les thèmes scientifiques et techniques et de donner plus de moyens aux enseignants. [[Plus d'info]]

Tech’école : des professionnels animent des ateliers 
Des cours de sciences à thèmes sont réalisés en collaboration avec des enseignants et des professionnels de la technique. Initié à Neuchâtel, ce programme est aujourd’hui disponible pour les quatre cantons de l’Arc jurassien. Professionnels et professeurs travaillent en duo pour créer un cours interactif avec démonstrations et expériences à la clé. Grâce à des thèmes liés à des objets du quotidien les élèves prennent conscience de l’importance de la haute technologie et de la science dans notre société. La durée de six leçons dans l’année avec le matériel pédagogique permet de traiter complètement les sujets. Plusieurs thèmes sont disponibles : GPS, iPod, Microscope, Wifi, etc… [[Plus d'info]]

Visite d’une entreprise industrielle  
Réalisé sur demande, elles offrent aux classes la possibilité de visiter des entreprises technologiques, de rencontrer des apprentis et des responsables de formation et de découvrir le monde industriel en vrai. Ces visites peuvent être effectuées lors du temps scolaire, lors de semaines hors-cadre ou en-dehors du temps scolaire.

Le but : informer et valoriser 
Le responsable conclut : « Notre but est de valoriser les métiers techniques et d’informer les jeunes des possibilités qui leur sont offertes en terme de carrière dans les métiers techniques tout en assurant des leçons de qualité aux professeurs ». Ce projet est important puisque chaque année de nombreuses places d’apprentissage restent libres faute de candidats… 


Métiers techniques : offensive de charme vers les écoles

Commentaires

Nouveau commentaire

L'adresse est utilisée pour valider votre identité.