Login
28.09.2021 #bepog

Des dossiers exceptionnels !

Hier soir, le speed dating du recrutement des métiers techniques organisé par #bepog prenait place pour la première fois à Delémont. Vingt entreprises y étaient présentes pour recruter leurs futurs apprentis.


Un jeune participant interviewé par Canal Alpha (lien vers le reportage en fin d'article). Un moment peut-être plus intimidant que la rencontre avec des recruteurs.

Toutes et tous les responsables des entreprises participantes le relèvent, il est très difficile de trouver des apprentis… et la situation ne s’améliore pas. Danielle Ackermann, directrice du CAAJ à Moutier explique : "Les métiers techniques souffrent probablement encore trop d’une image négative, non seulement en ce qui concerne directement les métiers, mais également à qui ils sont ouverts".

Tant pour les femmes que pour les hommes
En effet, il est encore bien trop rare de trouver des femmes polymécanicienne ou ingénieure. La directrice ajoute : "De temps en temps nous formons des femmes dans ces métiers et elles y font merveille. Nous devons en changer l’image : ce sont des métiers passionnants, modernes, ouverts sur l’avenir et destinés tant aux femmes qu’aux hommes".


Une participante en pleine discussion relative à la manière de se présenter et de préparer son CV.

Speed dating à Delémont : une première pour #bepog
Vingt entreprises étaient présentes et si les responsables impliqués auraient souhaité un peu plus de participants, tous s’accordent à relever la très bonne qualité de préparation des jeunes ayant pu faire le déplacement. Catherine Hahn, la spécialiste RH organisatrice de l’événement pour #bepog explique : "Nous avons largement communiqué pour inviter les jeunes et je tiens à remercier les directions des écoles secondaires jurassiennes qui ont fait beaucoup pour tenter de convaincre leurs élèves de participer". Elle continue : "Nous organisons encore un speed dating le 4 novembre à Porrentruy, l’occasion pour les jeunes n’ayant pas pu participer à la session de Delémont de se rattraper".

Et ça marche ?
S’il est difficile de donner des chiffres exacts, l’organisatrice précise que lors de chaque speed dating, des contrats ont été initiés, que ça soit pour des stages ou des apprentissages et Delémont n’y fait pas exception. Elle conclut à ce sujet "Avec une vingtaine de jeunes participants, nous étions un peu déçus, mais plusieurs entreprises nous ont rassurés puisqu’ils ont trouvé les candidats de très bon niveau et vivement intéressés".


Pour les entreprises le speed dating est un vrai "outil marketing" au service des départements RH et pour les jeunes, c'est un "outil marketing" au service de leur "produit": eux-mêmes!

Prochaine occasion pour les jeunes de rencontrer des recruteurs dans une ambiance plus détendue que lors d’un entretien d’embauche en entreprise :
le 4 novembre à la DIVTEC à Porrentruy (cité des microtechniques).
> télécharger le flyer

"Jeunes gens, c’est le moment !"
C’est par cette conclusion que Catherine Hahn termine cette interview. Pour recevoir des conseils sur son CV, sur la manière de se présenter et rencontrer des recruteurs, le speed dating est l’outil idéal.

Plus d'infos? Des questions? Catherine attend vos appels au +41 79 914 26 25

Merci à RTS et Canal Alpha pour les reportages:
RTS - Un speed dating pour trouver une place d’apprentissage dans le Jura
Canal Alpha - Cinq minutes pour convaincre



Commentaires

Nouveau commentaire