Login
15.03.2019 #bepog K - Organisations

Deux réalités se rencontrent…

Le monde du décolletage et du fraisage a rencontré celui des enseignants des écoles secondaires de Vicques et de Courrendlin lors d'une après-midi de découverte des métiers techniques dans l'entreprise Décovi SA. 
Réalisée conjointement par les services du Canton du Jura et le projet #bepog de valorisation des métiers techniques, cette visite a remporté un franc succès. 

Une grande ouverture
Les organisateurs relèvent que tant l'entreprise que les enseignants ont répondu présent avec enthousiasme à cette occasion de rencontre. Lors de la séance de préparation chez Décovi, M. Chèvre, directeur général a immédiatement accepté en précisant: "Cela fait 19 ans que Décovi est installée dans ses locaux à Vicques et c'est la première fois que nous ouvrons nos portes aux enseignants, c'est une belle opportunité". Et c'était le même sentiment chez les visiteurs, plusieurs ont relevé passer très souvent devant les locaux de l'entreprise mais sans jamais avoir eu l'occasion de la découvrir. 


M. Claude Chèvre, directeur général de Décovi devant un parterre d’enseignants attentifs.

Des métiers d'avenir passionnants…
Après une introduction de M. Clément Schaffter du service de l'enseignement, le ministre chef du département de la formation, de la culture et des sports, M. Martial Courtet est revenu sur l'importance de la formation de la jeunesse dans le Canton du Jura tout en remerciant chaleureusement les participants et l'entreprise. M. Andréas Haefeli, chef de l'orientation professionnelle a expliqué le système de formation suisse et les forces des passerelles et des possibilités pour les jeunes (et les moins jeunes). M. Pierre-Yves Kohler du projet #bepog a insisté sur les compétences de notre région et l'importance de pouvoir disposer de relève dans les métiers techniques. Mme Angela Fleury délégué à l'égalité a ensuite expliqué l'importance de ne pas cantonner les filles et les garçons à des métiers soi-disant dédiés à tel ou tel sexe.


Découverte de l’usinage des masses oscillantes au sein d’un atelier très moderne. L’image des métiers évolue moins vite que la réalité.

..au sein d'une entreprise formatrice de pointe
M. Claude Chèvre a présenté la véritable "success story" qu'est Décovi qui emploie aujourd'hui 90 personnes et forme 6 apprentis. Spécialisée dans l'usinage de très haute qualité, notamment pour les domaines horlogers et médical, Décovi est une entreprise qui favorise largement la formation, qu'elle soit initiale ou complémentaire. Par les présentations de professionnels compétents et passionnés, les visiteurs ont notamment pu découvrir comment Décovi passe « de la poudre à l’énergie » en réalisant les masses oscillantes pour les marques horlogères. 


Monsieur Idrizi spécialiste du fraisage et contremaître d’industrie, Monsieur Cédric Chèvre, responsable de production et M. Martial Courtet, ministre et chef du département de la formation, de la culture et des sports.

Des échanges fructueux
Après la visite, Mme Anita Rion, cheffe de département et responsable du projet Mon App’ a donné les chiffres concernant les jeunes en recherche d’un apprentissage… tous ces éléments ont ensuite pu être discutés par les participants lors d’un échange autour d’un apéritif riche et sympathique.  


Madame Guenat, polymécanicienne, spécialiste du décolletage présente les types de pièces réalisées et partage sa passion avec les visiteurs.  


Les responsables du projet #bepog tiennent à remercier l’entreprise, les enseignants et toutes les personnes impliquées pour cette visite ! Merci. 

En savoir plus sur Décovi : www.decovi.ch

En savoir plus sur #bepog : www.bepog.ch




Commentaires

Nouveau commentaire

L'adresse est utilisée pour valider votre identité.