Login
04.07.2019 #bepog K - Organisations

Lemo 5, Delémont: 30 élèves découvrent le monde des connecteurs haut de gamme

Mardi 2 juillet, dans le cadre d’une journée hors-cadre organisée par le Collège de Delémont pour les 10e HarmoS sur le thème de leur avenir professionnel, une trentaine de jeunes ont eu l’opportunité de visiter une entreprise à la pointe de la technique … et de découvrir que les métiers techniques sont des métiers d’avenir.
Lemo 5 est une entreprise de décolletage, unité de production du groupe Lemo, leader reconnu dans la conception et la fabrication sur mesure de connecteurs de précision et de solutions de câblage depuis plus de septante ans.


Gérard Crisci au centre présente les solutions d’automatisation à un des groupes. Gérard Maret (à gauche) explique l’importance d’une bonne formation technique de base.

Un programme riche et passionnant
A 14 heures, les trente jeunes et leurs accompagnants passent les portes de l’entreprise pour y découvrir un nouveau monde. Ils sont accueillis par Gérard Maret, directeur de Lemo 5 qui leur souhaite la bienvenue et donne le cadre de l’après-midi. Pierre-Yves Kohler, responsable du projet #bepog de valorisation des métiers techniques raconte l’histoire de ce client new-yorkais qui est venu dans l’Arc jurassien pour y trouver des solutions microtechniques incomparables. Il insiste pour démontrer que celles-ci reposent très largement sur les compétences des femmes et des hommes de la région. Avant la visite, le directeur de l’entreprise en présente l’histoire, les métiers et les challenges auxquels elle doit faire face.


Dans le département de reprise, Gérard Crisci démontre comment la technique est omniprésente dans notre vie de tous les jours.

Trois départements à la pointe…
Pour permettre aux jeunes visiteurs de découvrir le métier avec ses spécificités, trois groupes sont mis en place pour visiter les départements du décolletage multibroches et de la qualité (1), de l’usinage en reprise (2) et le centre de formation (3). Les accompagnants de ces différents groupes, professionnels passionnés, ne manquent pas d’expliquer leurs métiers et toutes les prouesses techniques effectuées chaque jour au sein de l’entreprise. Dans le département du décolletage, 11 machines multibroches CNC et 105 monobroche sont sous la responsabilité des décolleteurs  (entre autres machines).


Christophe North à droite présente les solutions de mesures indispensables à une production de qualité et dotée de contrôles statistiques fiables.

Un centre de formation interne

L’entreprise forme actuellement des mécaniciens de production et des polymécaniciens… il reste par ailleurs des places d’apprentissage à repourvoir pour cette rentrée et la suivante. Philippe Greco, responsable du centre de formation précise : « Nous cherchons des jeunes motivés, c’est plus important que les notes ». Tony Carrabotti, adjoint au chef de département décolletage ajoute : « Notre système de formation suisse est formidable. J’ai commencé avec un CFC puis j’ai suivi des formations complémentaires et aujourd’hui à 25 ans je suis l’adjoint du responsable du département ».


Tomas Busselli apprenti mécanicien de production présente son travail à un groupe de jeunes filles. Son responsable précise que les métiers techniques sont ouverts aux filles sans aucune limitation.

Les métiers techniques ? Des métiers d’avenir
De retour dans la salle de réunion, Loïc Choulet, jeune professionnel explique son parcours et les différentes possibilités de formation. Pierre-Yves Kohler donne les résultats d’une étude de Swissmem : dans les 5 prochaines années, ce sont 17'000 professionnels compétents qu’il faudra remplacer dans l’industrie chaque année. Gérard Maret complète en expliquant que chez Lemo5, ce sont près d’un quart des postes de travail  qui devront être repourvus dans les 10 ans.


Le parc machines multibroches de Lemo 5 est ultramoderne et l’environnement de travail très agréable. Ici un groupe à côté de la toute dernière MS22-8.

En conclusion, Anita Rion, cheffe de projet MonApp au Canton du Jura revient sur l’importance de faire des stages et Frédéric Blaser, responsable RH chez Lemo5 précise que l’entreprise offre des places de stages et d’apprentissages.

Les métiers techniques ?
Les intervenants sont unanimes : c’est cool ! Ce sont des métiers modernes et ouverts sur l’avenir ! Le potentiel d’emploi y est très bon ! Le CFC est une superbe porte d’entrée dans la vie active ! …et les métiers techniques ne sont pas l’apanage des garçons !

Les organisateurs remercient chaleureusement l’entreprise Lemo 5, son directeur et ses équipes pour le temps passé à partager leur passion.

En savoir plus sur Lemo : www.lemo.ch
Y faire un stage ou un apprentissage : fBlaser@lemo.com
En savoir plus sur les métiers techniques : www.bepog.ch


Image: Le centre de formation de Lemo 5 permet aux jeunes de se former dans les meilleures conditions.



Commentaires

Nouveau commentaire

L'adresse est utilisée pour valider votre identité.