Login
23.03.2021 #bepog K - Organisations

Robotique, programmation, horlogerie, chimie, micro-stages, logique et entretien d’embauche… pour 80 élèves!

Du 15 au 19 mars et pour la troisième année consécutive, les élèves de 10ème HarmoS de l’Ecole secondaire de la Haute-Sorne se sont familiarisés aux métiers techniques à travers différentes activités. Cette nouvelle édition a permis aux organisateurs de diversifier les activités proposées aux élèves.
Devenue une tradition, la semaine technique du mois de mars pour les élèves de 10ème Harmos à l’Ecole secondaire de la Haute-Sorne a rencontré un franc succès. Pour la 3ème édition, #bepog s’est attaché à proposer de nouvelles activités qui ont convaincu tant les élèves que les enseignants. La semaine a été très axée sur la pratique.


L’atelier d’horlogerie… minutie et concentration. Crédit : Tech’en tête et Vaucher Manufacture Fleurier SA.

Des activités pratiques…
Durant cette semaine, en partenariat avec le programme Tech’en tête, 40 élèves ont pu découvrir l’horlogerie durant une demi-journée grâce à Vaucher Manufacture Fleurier SA et les 40 autres ont suivi une matinée de découverte des "Dessous du web". Des micro-stages d’une journée à la Division technique du CEJEF à Porrentruy leur ont permis de découvrir plusieurs métiers, notamment polymécaniciens, automaticiens, électroniciens, informaticiens et horlogers. Un atelier sur la programmation de robots Thymio est venu compléter la semaine ainsi qu’un atelier Formacube, qui permet de découvrir le fonctionnement de notre cerveau et notre réaction face aux défis. Enfin, deux ateliers scientifiques, l’un sur la gélification et l’autre sur l’ADN, ont finalisé un tour d’horizon des métiers techniques sur une semaine. Toutes ces activités ont suscité beaucoup d’intérêt.


La technique et la chimie au service de la cuisine, expérience de gélification d’un spaghetti.

…mais également théorique.
Une seule activité plus théorique a été proposée aux élèves. Cette dernière leur a permis de découvrir le monde des robots, leurs avantages bien entendu, mais également les risques et les conséquences sur l’emploi, la vie de tous les jours et globalement la société.


Entretien d'embauche? Comment préparer son dossier? Qu’est-ce qui fait bonne impression ? Une spécialiste a répondu aux élèves.

Des élèves confrontés au recrutement
Un nouveauté de cette édition a été la mise en place d’une activité se déroulant sur une demi-journée visant à accompagner les élèves dans leurs recherches d’emploi (actuelles et futures). "Je décroche mon 1er job", animé par une spécialiste des ressources humaines, a proposé aux élèves de se préparer aux entretiens d’embauche, notamment par le biais de jeux de rôles. Mme Catherine Hahn a coaché avec bienveillance les jeunes pour guider leurs premiers contacts avec le monde professionnel. Un réel succès ! (Télécharger la brochure #bepog "Comment préparer mon CV et me présenter à un entretien?".)


Un groupe en plein travail de préparation pour un entretien d'embauche simulé.

Des visites perturbées par la pandémie
Le programme initial proposait également une visite d’entreprise. Malheureusement, l’activité a dû être annulée en raison des circonstances exceptionnelles actuelles. Cette activité a été remplacée par la découverte de l’histoire industrielle du village. Céline Frutiger en charge de l’organisation de cette semaine de haute tenue précise : " Ça n’est que partie remise, l’entreprise Pibor à Glovelier est prête à accueillir les 80 élèves dès que la situation sanitaire sera résolue".

De nombreux partenaires impliqués
Le projet #bepog vise à valoriser les formations aux métiers techniques et les voies de l’apprentissage. #bepog fait la promotion d’activités, particulièrement pour les jeunes, les parents et les enseignants. Ce projet porté par FAJI SA (organisateur de SIAMS), soutenu par les cantons de Berne, Jura, Neuchâtel et Vaud, est un projet de longue haleine qui vise à changer la perception de l’opinion publique envers les métiers techniques. "Une large partie de l’économie de l’Arc jurassien dépend de l’industrie et nous cherchons à démontrer que faire un apprentissage technique est non seulement très valorisant, mais offre de nombreuses possibilités d’emploi dans notre région, tant pour les garçons que pour les filles" explique la responsable.

Elle continue : "Une semaine comme celle-là aurait été impossible à réaliser sans la collaboration de nombreux partenaires. On peut notamment citer Robosphère à La Chaux-de-Fonds, Tech’enTête (JU), Vaucher Manufacture Fleurier SA, Agence Alter&Go à Neuchâtel, Graine de Belette à Neuchâtel, Mme Catherine Hahn, spécialiste des Ressources humaines, la division technique du CEJEF à Porrentruy et la Fondation Crédit Suisse pour l’aide financière privée. Nous les remercions chaleureusement".

Un magnifique accueil à Bassecourt
#bepog et tous les animateurs de cette semaine ont relevé une fois encore l’excellente collaboration avec les enseignants de l’Ecole secondaire de Haute-Sorne et l’accueil chaleureux qui leur a été réservé. Un succès pour cette troisième édition d’une semaine complète d’activités à Bassecourt.

Pour en savoir plus sur les métiers techniques : www.bepog.ch


Commentaires

Nouveau commentaire