Login
03.09.2021 #bepog

Trouver un job de rêve dans les métiers techniques ? Oui !

Les entreprises industrielles de la région se réunissent à nouveau le 9 septembre à Moutier et le 27 septembre à Delémont pour des speed dating des métiers techniques pour permettre aux jeunes de trouver une vocation, une place de stage ou d’apprentissage ou simplement pour en savoir plus sur les métiers techniques et leurs débouchés.

Basé sur un concept amélioré au fil des éditions, le speed dating est articulé autour d’entreprises industrielles et d’institutions recherchant des candidat∙e∙s à l’apprentissage, de professionnels de la formation des métiers techniques et d’une spécialiste des ressources humaines à disposition des futurs candidat∙e∙s pour optimiser leurs techniques de présentation et leur CV.



Le succès au rendez-vous
#bepog en collaboration avec le CAAJ, la filière de formation des polymécaniciens et l’AFDT a organisé trois speed dating à l’automne 2020 avec chaque fois plus d’une quinzaine d’entreprises et des dizaines de jeunes participant∙e∙s. De nombreux stages et places d’apprentissage en ont découlé. Danielle Ackermann, directrice du CAAJ à Moutier ainsi que Catherine Hahn, spécialistes en ressources humaines et partenaires du projet #bepog expliquent d’une même voix : « Les speed dating s’intègrent dans une logique complète, nous ouvrons les portes des entreprises aux jeunes, mais nous leur offrons également la possibilité et les conseillons pour qu’ils puissent mieux se présenter et disposer de meilleurs documents ». Si la quatrième édition du speed-dating intercantonal des métiers techniques avait dû être annulée à l’hiver passé pour raisons sanitaires, les trois premières éditions avaient remportées un franc succès.



Plus proches des jeunes et de leurs parents
Les trois premières éditions ont toutes eu lieu au Forum de l’Arc à Moutier, mais il est vrai que ce genre de manifestation a probablement pour vocation d’aller toujours plus à la rencontre des parents et des jeunes en recherche d’informations ou de places de stages ou d’apprentissage. « Pour cette raison, les speed-dating de cet automne auront lieu à Moutier et à Delémont et peut être même à Porrentruy » explique Catherine Hahn. Ainsi les entreprises de ces deux (ou trois) pôles industriels à la recherche d’apprentis auront de bonnes opportunités de rencontrer des candidats.



De splendides opportunités de rencontrer des entreprises formatrices
Les 17 entreprises et institutions ci-dessous présentes à Moutier le 9 septembre 2021 de 17h30 à 19h30 au Forum de l’Arc recherchent des apprentis pour la rentrée 2022 et se réjouissent de rencontrer les écoliers.
Affolter Group Valbirse, Azuréa Moutier, CAAJ Moutier, Camille Bloch Courtelary, CEFF Industrie Saint-Imier, Dubois & Dépraz Le Lieu, ETA Boncourt, Kummer Frères Tramelan, Lemo Delémont, MPS Court, Polydec Bienne, Sonceboz Sonzeboz-Sombeval, Straumann Villeret, Swissmec Moutier, Tornos Moutier, Ultra Décolletage Court, Victorinox Swiss Army Delémont.

La liste des entreprises présentes à Delémont le 27 septembre 2021 de 17h30 à 19h30 à l’Ecole professionnelle et artisanale n’est pas encore connue au moment de la publication.



Faire bonne impression
Sous l’adage « on n’a pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression », les organisateurs souhaitent donner un maximum d’outils aux jeunes faisant l’effort de participer. Pour ce faire, les documents de préparation à ces soirées sont envoyés aux écoles (et sont disponibles au téléchargement sur le site #bepog) et se veulent le plus complet possible. Les jeunes pourront y découvrir des bons conseils pour leur CV, mais aussi en ce qui concerne la présentation et le comportement à tenir en entretien d’embauche. Une fois sur place, ils pourront passer leur CV en revue et aller encore plus loin à l’aide de spécialistes et rencontrer des professionnels de nombreuses entreprises dans une atmosphère détendue. Ils auront également la possibilité d’en apprendre plus sur les métiers techniques.



La technique aujourd’hui ?
On entend parfois que les métiers techniques sont voués à disparaître pour raison d’automatisation et de robotisation. Que l’industrie 4.0 rend ces métiers obsolètes. Quelles erreurs ! Oui les métiers techniques évoluent en permanence et les formations assurent aux jeunes qui les suivent d’être non seulement compétents dans leur métier de base, mais elles leur enseignent également cette « ouverture d’esprit » qui va leur permettre d’évoluer en permanence. La réalité d’aujourd’hui des métiers techniques est plurielle, variée, riche et ouverte sur l’avenir. Danielle Ackermann explique : « Dans le domaine du décolletage par exemple les machines étaient déjà complètement automatisées et autonomes (robotisées dans les faits mais pas dans la dénomination) il y a 50 ans ! Les opérateurs n’en ont pas disparu pour autant ! Bien au contraire ils sont très recherchés ». Et oui, une ou un décolleteur d’aujourd’hui n’est plus la ou le même qu’il y a 50 ans et elle, ils ne seront pas les mêmes dans 50 ans !

Des occasions à ne pas manquer
Pour les jeunes qui se posent des questions et ne savent pas encore quoi faire et/ou pour ceux qui savent mais n’ont pas encore trouvé de place d’apprentissage, une visite lors d’un des prochains speed-datings pourrait changer la donne. Avec au bout, plus d’informations, des rencontres intéressantes et pourquoi pas une place de stage ou d’apprentissage.

Pour en savoir plus : www.bepog.ch

Contact
Catherine Hahn, responsable du Speed dating pour #bepog
Tél. 079 914 26 25, courriel : catherine.hahn@do-up.ch


Commentaires

Nouveau commentaire